Wiki La famille Fruito
Advertisement

Gérard Brunet est un personnage Roleplay joué par MuchoFruito

Histoire[]

Arrivée à Los Santos[]

C'est en prétextant vouloir passer des vacances, que Gérard arriva dans la Ville des Saints. Il était en réalité plutôt question d'une expulsion de la part de sa mère, à son domicile en Floride, qui força l'ainé des Brunet à rejoindre son frère. Son arrivée, fut plutôt tranquille, ce qui est plutôt ironique concernant l'historique des frères Brunet, sa première soirée à Los Santos se résuma à donner des coups de pieds aux gens, tout en étant assis sur une moto et en envoyant chier le monde, même si l'accent franco-floridien rendait les propos de Gérard incompréhensible.

Puisqu'en effet, Gérard fait parti de la minorité francophone floridienne, ayant grandit dans les Everglades, et surprenamment, même si il a grandit dans un pays majoritairement anglophone, le Gothic King maitrise très peu la langue de Shakespeare.

One-Bullet Gérard[]

Onebulletgerard

Gérard tuant les hommes du « Nom en V »

Très tôt lors de ses chroniques dans l'état de San Andreas, Gérard démontra un fort talent pour le tir. Ce fut révélé lors d'une embuscade de la part du nom en V, en effet, alors que son frère tomba dans le piège du trio du «roleplay loser», le talentueux secret qu'est le One-Bullet se manifesta, Gérard a réussi à mettre à terre tout les individus tentant de s'en prendre à Alain, tout ça en subissant uniquement 3 balles. Qui furent tous amortis par le gilet pare-balle que Géror portait au moment des faits. Malheureusement, son frère fut tout de même atteint sévèrement par les impacts, l'empêchant de courir, même tout simplement se tenir debout. C'est donc à contrecœur que le Gothic King dû prendre la fuite, seul. Mais souhaitant épauler son frère, il se rendit lui-même au poste de police pour se dénoncer, mais la fusillade étant uniquement de l'auto-défense de la part des Brunet, ils furent tout les deux relâchés.

Même si c'est l'évènement qui révéla son talent, c'est plutôt dans les courses poursuites qu'il acquit le titre de «One-Bullet Gérard». En effet, il est reconnu autant au sein des organisations criminelles, que les forces de l'ordre, que l'homme des Everglades arrive très facilement à «disable» les véhicules avec une seule munition de pistolet, qui se loge majoritairement dans un pneu.

Le roi des gothiques[]

À Los Santos, Gérard fit une rencontre qui marqua le restant de ses jours éveillé, Billy. C'est une jeune femme respirant et arborant fièrement le style gothique. Voulant l'impressionner, il s'improvisa lui-même gothique, sans toutefois réellement comprendre le concept à ses débuts. Il en tomba fou amoureux, ce qui révéla une de ses rares façades sensibles, sa timidité. En sa présence, Gérard arrivait à peine à aligner deux mots consécutifs dans la même phrase. Allant même à la ghoster et la fuir, car il n'arrivait tout simplement pas à lui parler intimement, ce qui mena à une tragédie, après un rendez-vous, à admirer les rochers qu'arborait un rail, il apprit que Billy s'était fait un copain, le brisant intérieurement. C'est ce qui marqua définitivement sa transition en tant que Gothique.

Bloodrush

Photo de la légendaire « Bloodrush »

Il fit l'acquisition d'un véhicule, surnommé «Bloodrush», payé près de 30 000$, au départ il ressemblait plutôt à une voiture de «derby» maquillée en véhicule de patrouille. Mais après de maintes modifications, elle arborait dorénavant un noir mat avec un «decal» rouge sang, avec son surnom inscrit sur les portières (d'ailleurs, pas capable de tourner à 180 degrés sans faire 17 tonneaux c't'osti de char-là). C'est également à cette époque de son aventure qu'il fit la rencontre de Paco, membre des SOA, un gang de motards réputé dans la Ville des Saints. Paco aimant énormément notre Gérard adoré, il fut son premier contact afin d'obtenir de la cocaïne, permettant ainsi aux frères Brunet de se constituer un capital. C'est lors de ses ventes que nous avons appris que Gérard était «street-smart», arrivant à fréquemment s'évader des arrestations policières en prétextant être un mécanicien tentant de revendre des pièces «on the side». Bien que cette partie peut sembler futile à cette section de la page, c'est ce qui lui a permis de rencontrer son assaisonné, Maître Funghi. Qui lui enseigna la voie du sabre, le Katama. L'arme de prédilection de Géror afin d'enlever la vie aux gens pour consumer leur âme. En effet, plus tôt, il acquérait une copie du «Nécronomicon», ouvrage inspirant lui montrant la voie de son gothisme.

C'était un mère inconnu qui lui refourgua le livre, mais il fut authentifier par Normand, le psychique de la ville. Il y était inscrit que celui possédant cent âmes, pourrait devenir le roi de l'Outre-Monde. C'est donc ainsi que notre protagoniste parti débuter sa quête. Il devint donc le «Gothic King»

Combustion[]

Avançant petit à petit dans son objectif des 100 âmes, quelques replis de la personnalité de Gérard avaient énormément amplifiés depuis son avènement en tant que «Roi des Gothiques». Sa colère et son impulsivité explosive typique des Brunet, était encore plus terrible qu'à l'accoutumé. Ce qui ne manqua pas de lui causer des ennuis. Notamment au garage, il avait prit l'habitude de se battre avec les gens osant se moquer de lui, au sein même du garage, lorsqu'il allait faire réparer son véhicule. Il a d'ailleurs à ce moment, troqué «Bloodrush» pour la voiture qui a définie le duo des Brunet par la suite, la mythique Club. Ses multiples bagarres et disputes finirent par lui valoir une expulsion de la propriété, ce qui n'a certainement pas aidé à calmer la colère incorrigible du suceur d'âmes.

Il s'entreprenait donc par la suite à une vendetta personnelle contre les mécaniciens de l'établissement. Que ce soit en planifiant des guet-apens, ou tout simplement par des enlèvements, tout y passait. Mais évidemment, il y eu la fois de trop, Gérard avait kidnappé un employé du garage, et l'avait blessé, le contre-coup ne saurait tarder. Et en effet, quelques jours plus tard, lors d'un de ses moments d'absences habituel, il fut repéré par un des mécanos, et fut à son tour kidnappé. Amené à plusieurs centaines de kilomètres au nord, dans le comté de Blaine, il eut encore la chance de s'excuser, et de faire table rase, mais sa célèbre impulsivité le mena à se faire immoler vivant dans sa Club.

Alainsaut

Alain lors de son saut de l'ange

Il entra par la suite dans un coma qui dura près d'un mois et demi, mais entre-temps, son frère, Alain, se devait de faire payer les malfaiteurs. S'enchaîna plusieurs opérations des deux côtés pour finalement obtenir vengeance sur la multitude d'évènements qui se sont produits. Allant même jusqu'à la capture de Shag Bobovitch, un mécano directement impliqué dans le coma de Gérard. Alain empli de colère, le blessa à une jambe, et le traîna jusqu'à un camion citerne, le faisant exploser par la suite, causant la mort prématurée du mécanicien. La tête du cadet Brunet fut par la suite mise à prix. Après plusieurs échanges musclés, Alain fut contraint à aller rencontrer la propriétaire du garage, Bella. Ce qui mena d'ailleurs à la phrase légendaire « mes esti d'sales, vous avez faîtes brûlés mon frère ». À la suite de la rencontre, afin d'enterrer la hache de guerre entre les deux groupes, Ti-Poignet Brunet fut forcé de faire le saut de l'ange du haut d'une grue, avec au moins un parachute. Mais c'est au même moment que Gérard se réveilla finalement de son coma prolongé. Fuyant rapidement l'hôpital à la recherche de son frère, il apprit très vite dans quelle situation il était actuellement. Il finit finalement par le retrouver, juste avant le grand saut, mais impossible de venir en aide à son frère, des « spotters » surveillaient la grue avertissant Bella à la moindre tentative pour venir sauver Alain. Étant donc forcé à sauter, il fit le grand pas, mais réussi au dernier moment à déployer son parachute et à atterrir en sécurité.

Ce qui avait sauvé Gérard, était ses âmes accumulés, puisque lors son coma, au lieu d'uniquement voir du noir, il y vit son « Boss ». Lui expliquant qu'une de ses âmes durement arrachée avait été consumée pour lui garantir la vie sauve. Après toute ces péripéties, il était grand temps pour les Brunet de prendre des vacances.

Les «vacances»[]

Et c'est ainsi que les frères Brunet, accompagnés de Claudine et Serge, leur petit-cousin, arrivèrent au sein de « Daylife », une ville empli de vices, et d'adolescents qui parlent autant mal que lors de la guerre des yo et des poils. Alain et Gérard allaient vite se confronter à un problème, la « crossophobie » rampante qui infestait la population constituée majoritairement de flots mal élevés. Effectivement, grâce à leur tempérament reconnu comme étant très calme, les « Brothas from da same motha » se battaient à chaque blague centrée sur leur poids, donc 95% du temps lors de leur présence en cette nouvelle ville.

Incidentdante

Photo de Gérard et Dante, une seconde avant le grand « incident »

Mais grâce à Claudine, la fière patriote propriétaire du Weazel News à l'époque, ils se firent rapidement des contacts, notamment avec James Gordon, le commissaire de la région. Grâce à lui, les deux frères Brunet purent s'acquérir de nouveaux véhicules, ainsi qu'un appartement et ainsi continuer leur bain de sang au travers des rues de « Daylife ». Mais cela n'était pas sans difficultés, puisque le groupe fit également la rencontre de Dante, un jeune rejeton abandonné par sa famille, et possédant plusieurs troubles de comportement. Il fut éventuellement adopté par Claudine pour tenter de le redresser. Ce petit calisse-là s'amusait à tourmenter Alain et Gérard, mais subissait à ses tours le retour de karma, dont notamment lors de « l'incident » (juste se faire ramasser par un char à 250 km/h dans le fond).

Leur péripéties dans cette nouvelle ville s'arrêtèrent lorsque Gérard, sous un élan de psychose et d'impulsivité, après un accident dans un cours d'eau dans le nord, tira Claudine, directement dans l'œil. Il fuit ainsi à nouveau vers Los Santos, avec Serge et Alain à ses trousses.

L'Exil[]

Il revint dans la Ville des Saints sous une nouvelle identité, « Giovanni Fusili » mécanicien possédant son propre garage dans le hameau de Paleto Bay. Il y fit également la rencontre de Sunshine, avec qui il se lit d'amitié. Mais évidemment, son frère et son petit-cousin était toujours à ses trousses, ce qui le rendait hésitant quant à se rendre à Los Santos au sud. Mais au fil du temps, il y fut bien forcé.

Il rencontra des gens qu'il a déjà connu sous sa précédente identité, mais ne les reconnaissait aucunement, alors qu'il n'était supposément qu'uniquement sous couverture, ce fut bien étrange, que pouvais-t-il causer cela ? Pour le moment, il était impossible de le savoir, car la seule personne à qui « Giovanni » faisait confiance, était son nouvel ami qui distribuait les sifflets de l'amitié au membre de sa communauté recluse, le Village du Partage. Mais les deux rescapés de « Daylife » à ses trousses, finirent par le retrouver, mais encore une fois, impossible pour Gérard d'admettre qu'il est sous couverture. Il semble réellement convaincu qu'il est Giovanni.

Rafalementation

« Giovanni » rafalant Alain et Serge

Plus tard, énervé par les multiples embuscades pour tenter de le capturer, il fit de même. Possédant une arme lourde, et avec l'aide de Sunshine, il prépara un guet-apens dans l'un des multiples parcs de stationnements de la ville. Il appela ensuite Alain (Giovanni croyait qu'il était un agent envoyé par le gouvernement, et non son frère), et lui donna rendez-vous dans le stationnement. Et c'est caché sur le côté d'un véhicule qu'il attendit. Et lorsque son frère et Serge arrivèrent en moto, qu'il rafala les roues du véhicules, pour ensuite les poursuivre sur son quatre-roues, jusqu'au parc qui faisait face à l'édifice. Il fonçait ainsi donc dans la moto, projetant son petit-cousin à plusieurs mètres, et mettant K.O Alain. Les deux furent par la suite maudit par Sunshine, et ils quittèrent.

Sunshineattaque

Gérard après le deuxième coup de hachette de la part de Sunshine

Ensuite, les deux membres de la famille de Gérard, convainquirent Sunshine de se joindre à leur cause, pour tenter de résonner l'ainé des Brunet. Mais ils ne savaient pas que ceci était l'une des pires erreurs qu'ils pouvaient commettre à ce moment-là. Mais, ils finirent par capturer celui qui se croyait être « Giovanni », ils l'amenèrent au pied d'une montagne, et Gérard en profita pour demander à Sunshine de l'abattre. Ce qu'il fit à l'aide de deux coups de hachette. Serge et Alain, complètement surpris par l'attaque de l'homme rayonnant, l'abattirent sur le champ, ne sachant pas qu'il possédait des pouvoirs psychiques, notamment l'immortalité quantique, l'empêchant essentiellement de mourir. Et autre surprise, lors de son réveil à l'hôpital, Gérard se réveilla, se souvenant de sa réelle identité. Mais pourquoi ? Par grande chance (ou peut-être dû à ses pouvoirs) les coups de Sunshine permirent aux médecins de découvrir une tumeur au sein du crâne de Géror, c'est elle qui le rendit dans l'état dans lequel il fut pendant quelques semaines. L'homme du village du partage quitta en lui sauvant la vie, nous ne savons pas ce qui lui est arrivé par la suite. Mais Serge en profita pour quitter et ainsi aller chasser le Big Foot, alors qu'Alain alla dans une école de lutte, pour devenir « Le Finisher » (mais Gérard préféra le nommer Ray Mystylo dû à sa chemise au moment de son départ).

La Mafia-Unis[]

Dagiovannidanse

Gérard dansant sous la chanson-thème de « Da Giovanni »

À son réveil, suite de son opération au cerveau pour retirer la tumeur, Gérard tenait tout de même à conserver sa fausse identité, puisqu'à ses yeux, il avait tué Claudine. De plus, un article de journal était sorti concernant l'évènement, mais il mentionnait que la propriétaire du Weazel News était introuvable. Mais cela lui permit de développer une nouvelle identité pour son alter-ego, celui de l'italien possédant autrefois un restaurant. C'est lors d'un braquage durant lequel il était un otage, qu'il en fit la réflexion. Cela nous permit d'ailleurs de découvrir les talents de danseur de notre Franco-Floridien favori.

Cela lui insuffla une nouvelle idée. Former son propre groupe criminel. Mais comment, et avec qui ? Cela allait devoir attendre, car une nouvelle de choc arriva au sein de Los Santos. Claudine était toujours en vie, et était de retour. Moment de stress ? Du tout, car finalement, on appris que tout était prévu entre les deux. Afin de pouvoir quitter son fils adoptif et son conjoint, le commissaire Gordon, sans laisser de trace, elle demanda à Gérard de la tirer, pour ensuite disparaître et aller subir un opération à l'œil aux Émirats Arabes Unis. Et c'est grâce au financement du Weazel News, que Gérard put commencer à former ce qu'allait devenir l'un des groupes les plus puissant de Los Santos (à leur yeux).

Lui et Alain tombèrent à nouveau sur José, le fils adoptif du cadet Brunet. Gérard et lui développèrent une forte connexion, ce fut déjà un nouveau membre pour le groupe criminel. Il recruta également son propre fils, Yao, ainsi que « Sac », une criminelle à fort caractère et également sociopathe. Il fit ensuite l'acquisition d'un quartier général, situé en face de la Maze Bank, c'était un restaurant, du nom de Giovanni. C'était parfait, les opérations pouvaient réellement débuter. Mais avant, un meeting se devait d'être réalisé, il fallait trouver un nom au groupe. Dû au fait que le QG était situé sous un restaurant italien, Gérard proposa le nom de « Mafia des Serveurs », proposition qui fut refusée, mais il en fit une deuxième, qui quant à elle, fut fortement appréciée, la « Mafia-Unis ». C'était décidé, le groupe de l'ombre allait être une mafia italienne basée sur l'alter-ego de Gérard.

Prônant vouloir rester dans l'ombre, c'est ainsi que le groupe débutèrent leur nouvelle aventure. Avec le support financier du Weazel, et le savoir faire des membres, rien ne pouvait les arrêter, sauf eux-mêmes. Deux nouveaux membres rejoignirent le groupe, Mario et Sully. Ce dernier était un écossais avec qui Gérard avait eu beaucoup d'altercations lorsqu'il était un chauffeur de taxi, les deux se volaient des clients, ce qui créait une forte animosité, mais qui prouva que Sully avait tout ce dont le groupe recherchait chez un membre, de l'impulsivité, une soif d'action, et savoir comment se défendre, car en effet, il était un des rares sachant rivaliser avec un Brunet. Mais c'est ensuite que les problèmes arrivèrent. Certains membres avaient subis un évènement à l'hôpital, ce qui révéla l'existence de la mafia aux autorités locales. Mais encore pire, un autre membre s'était arrêté au QG lors d'une poursuite, révélant potentiellement son emplacement aux policiers, ils devaient déjà déménager.

Ensuite, des tensions se créèrent entre Gérard et son neveu José, ce qui changea la dynamique du groupe, et annonçait l'implosion de celui-ci. Plus tard, après de brèves réconciliations, José et son oncle se promenaient en voiture, et furent attaqués par Larry Bambel, chef d'un autre gang local. L'attaque fut complètement une surprise, puisqu'en effet, les deux groupes travaillaient côtes à côtes, et étaient alliés, l'attaque semblait injustifiée. Mais cela n'empêcha pas le décès de José et un nouveau coma pour Gérard, c'était déjà la fin de la Mafia-Unis.

Réveil[]

C'est plus d'un an plus tard que Gérard revit la lumière, il était si proche de la mort, mais heureusement, Serge était de retour de son voyage dans les montagnes enneigés, et en profitant pour le sauver. Effectivement, il était l'un des seuls au courant que seul le lait maternel pouvait sauver un Brunet. Et dû au baby-boom récent qui arriva à Los Santos, il était simple de s'en procurer dans l'hôpital où était situé le Gothic King. Tout le monde l'avait abandonné, son fils, son frère, seul Serge s'en était souvenu. Mais mauvaise nouvelle, cela signifiait également que Gérard avait besoin d'un apport quotidien de lait maternel pour survivre, sinon il allait retomber dans le coma.

Cowboyincognito

Gérard en « cowboy incognito » et équipé de son nouveau Katama

Il retrouva plutôt rapidement son frère, avec qui il renoua rapidement des liens. Celui-ci l'introduisit à son nouveau groupe, le « Cartel » géré par Billy Boy. Il fit également la rencontre de Javier Perez, il lui fournit un nouveau Katama, afin de perpétuer la légende des grands guerriers de la Dynastie Phongi (prononcé Foungwai par Gérard). S'en suivi plusieurs activités criminels, dont plusieurs braquages de banque, ce qui contribua à enrichir Gérard. Lui permettant avec Serge, de racheter à nouveau le Giovanni, mais uniquement à titre d'entrepôt cette fois-ci. Ensuite, surprise, son assaisonné fit éruption à nouveau dans la Ville des Saints.

Que va-t-il arriver aux Brunet ? Seul le futur peut en faire la décision.

Advertisement